Accueil » Partager maison retraite avec personnes âgées en Italie

Partager maison retraite avec personnes âgées en Italie

par Emmy
30 vues
personnes âgées en Italie

« Il est frappant de voir à quel point cela change votre relation avec cette personne lorsqu’elle a besoin de passer la dernière phase de sa vie avec vous. »

Ayant une expérience directe de la gestion des dernières années de ses propres parents et ayant également partagé une maison de retraite avec des personnes âgées en Italie, ce texte traite de la vie qui a changé les deux parties.

Se préparer à la vieillesse et y faire face une fois sur place sont deux enjeux très différents, selon Diego Della Valle. Les personnes âgées sont confrontées à un grand nombre d’obstacles une fois à la retraite – le premier étant les conditions de vie et les soins.

Le texte commence par énoncer les difficultés des soins aux personnes âgées en Italie, qui se sont aggravées à mesure que la population vieillit et que les services locaux ont été réduits ou fermés aux retraités qui ne peuvent pas se permettre une aide privée comme les soins à domicile, les résidences-services ou les maisons de repos. Un grand pourcentage de personnes âgées en Italie vivent seuls; ils ne peuvent pas accéder à l’aide même s’ils le souhaitent car très peu d’Italiens prennent leur retraite à tout moment.

Maison colocation senior en Italie

Maison partagée pour personnes âgées près de la capitale régionale italienne, Sienne, à Bungi.

La maison est située au pied de l’Apennin toscan-émilien, dans un fcalme et étonnamment paisible.

Les candidats doivent être retraités, handicapés ou inaptes au travail, et avoir un revenu maximum de 1400 € par mois.

Une entreprise sociale néerlandaise innovante qui se spécialise dans l’organisation centralisée de maisons partagées pour les colocataires à l’âge de la retraite, à la fois pour profiter de la vie à la retraite d’une nouvelle manière et pour assumer un sens des responsabilités envers les autres.

eucostroke.eu est guidé par une idée de partage universel en aidant les Européens à réactiver leur vie sociale en se rassemblant et en partageant leurs compétences personnelles.

Lorsque la combinaison de propriétaires retraités et d’échanges européens atteint son point culminant, c’est incroyable ce que vous pouvez accomplir en créant cet espace commun créatif où plusieurs générations se rencontrent.

La prévalence croissante du phénomène du vieillissement de la population en Italie est un défi majeur pour la société et en particulier pour les politiques publiques.

Porte ouverte pour les seniors retraités en Italie

L’Italie est en retard lorsqu’il s’agit d’une action rapide et globale sur le potentiel du vieillissement de la population et la chute du taux de natalité.

Le nouveau gouvernement italien prévoit d’accueillir soixante mille personnes.

Certains sont des professionnels avec des compétences bien formées, mais d’autres vivront de leurs économies.

Au fur et à mesure que l’Italie vieillit, il y aura de moins en moins de personnes qui travailleront. Au lieu de se déplacer d’un endroit à l’autre et de ne jamais s’installer, cette maison n’est pas réservée aux personnes âgées. Tonino Santangelo, président d’ANIA-Piano, a expliqué: « Ce projet fait partie d’un programme plus large qui comprend des logements sociaux et des services IAS »

Problèmes du marché du logement en Italie

Certaines personnes qui ont leur propre maison doivent se tourner vers le marché locatif.

Le système hypothécaire n’est pas largement disponible et il existe de nombreux obstacles à l’achat d’une maison.

Les problèmes de logement persistent (ex. difficultés à louer, loyer excessif).

L’espace de vie continue d’être limité en raison de l’augmentation de la prime des maisons.

Le processus d’achat et de vente de maisons devient un défi (par exemple, les permis d’occupation).

L’Italie est l’un de ces pays qui a changé de mains plusieurs fois dans son histoire

Le pays d’Italie fait partie de la République italienne en Europe du Sud avec plus de cinquante grands fleuves et neuf chaînes de montagnes. Les montagnes des Apennins s’étendent dans les régions les plus au nord du pays et partagent une frontière avec la France, la Suisse, l’Autriche, la Slovénie et la mer Adriatique.

L’Italie est l’un de ces pays qui a changé de mains plusieurs fois dans son histoire. Les villes ont été capturées ou défendues contre les invasions des Gaulois cuneisteriens, des Romains de la Grèce antique et des Byzantins. Il y a aussi eu des périodes où Rome a été disputée par l’Empire romain d’Occident et les Ostrogoths. Après la destruction de Rome par un tremblement de terre, il y a quelques années, Clovis Ier a établi un royaume dans le nord de l’Italie avant d’être tué à la fois par les Wisigots et les Francs après la bataille de Toulouse.

Anselme II n’avait le contrôle que pendant deux ans avant de mourir spécifiquement de l’invasion de Tancrède de Lecce à Palerme, tous deux situés en Sicile-Med

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies